Règles générales

Du « Tout à l’égout à l’Assainissement des eaux usées »

Le réseau d’assainissement est communément appelé, à tort, « Tout à l’égout ». Une fois les eaux salies, elles sont rejetées dans le réseau d’assainissement et acheminées à la station d’épuration où elles sont dépolluées avant rejet vers le milieu naturel (rivières, …).

Ce réseau n’est pas destiné à « tout » recevoir : il est destiné à recueillir les eaux sales, mais surtout pas les déchets ! Protéger le réseau d’assainissement n’est pas réservé aux spécialistes.
Tout un chacun doit être conscient de sa responsabilité et de sa contribution possible à la préservation de l’environnement au bénéfice de la qualité de vie et de celle des générations futures.

En effet tout déchet déversé dans les éviers ou dans les WC se retrouve dans les eaux usées.

NE PAS JETER LES LINGETTES AU RÉSEAU

Les lingettes jetées dans les toilettes causent de sérieux dysfonctionnements dans les stations de pompage et d’épuration. Elles bouchent et détériorent les pompes de relèvement, obstruent les grilles des stations et sont parfois à l’origine de pannes et d’interventions onéreuses. Les lingettes sont à jeter dans la poubelle grise.

Aussi, les techniciens du SDEA constatent une augmentation significative des interventions pour dépannages : notamment le débouchage des pompes de refoulement des eaux usées à la station de BINDERNHEIM. « De 17 interventions en 2012, les valeurs sont à la hausse depuis avec 27 interventions en 2013 et jusqu’à environ une intervention par semaine depuis le début de l’année 2014″, (chiffres SDEA) malgré un entretien préventif du réseau.

Trier les déchets doit devenir un geste simple et éco-citoyen qui permettra aux réseaux d’assainissement et aux stations d’épuration de fonctionner correctement et le plus longtemps possible pour le confort de chacun et la préservation du milieu naturel.

Feux de jardin

Les diverses activités d’entretien des espaces naturels et des jardins génèrent des déchets verts, souvent éliminés par brûlage en infraction avec la réglementation.

Nous vous rappelons ci-après les dispositions concernant la réglementation des feux de jardin :
Les feux dits «de jardin» font l’objet d’un principe général d’interdiction fixé par le Règlement Sanitaire Départemental, qui stipule que l’incinération à l’air libre des déchets ménagers est interdite.
Sont assimilés aux déchets ménagers tous les déchets qui, eu égard à leur nature et aux quantités produites, peuvent être éliminés sans sujétions particulières et sans risque pour les personnes et l’environnement.

Le brûlage des déchets verts, de branches, de tontes de gazon ou toutes autres matières (cartons, plastiques, …) effectuée par les particuliers ou les professionnels (paysagistes, collectivités…) est donc formellement interdit.
La solution est le compostage ou à défaut la collecte en déchetterie.

Ce mode d’élimination (brûlage), par ailleurs fortement producteur de polluants liés à la mauvaise combustion, ne fera donc l’objet d’aucune tolérance lorsque des solutions d’éliminations réglementaires ont été mises en place.

Prolifération des chats errants

En période hivernale, la prolifération des chats est de nouveau à craindre. Il reste à tout un chacun de remédier à ce problème pour éviter de nous retrouver avec les mêmes soucis qu’au printemps dernier.

Nuisances dues aux chiens

Les déjections canines sont une cause de mécontentement des citoyens… Tous les propriétaires de chien(s) devraient avoir en leur possession des « poches à crottes »…par respect pour autrui. Seul un faible nombre des maîtres accomplissent ce geste de propreté ! Merci à eux.
Il appartient également à chaque propriétaire de chiens de faire en sorte de respecter l’environnement et de limiter les nuisances sonores.

Non aux dépôts sauvages de gravats

Récemment à plusieurs reprises, des dépôts sauvages de gravats et autres déchets ont été constatés à l’aire de repos du Buhly, à l’entrée du village en venant de Wittisheim. Si des poubelles ont été mises en place sur cet espace permettant aux personnes de passage de s’arrêter et de pique-niquer, ce n’est évidemment pas pour accueillir toute autre sorte de déchets. Le 10 juin dernier au matin, ce sont les restes d’un chantier de restauration, avec laine de verre, morceaux de plaque de plâtre qui ont été déposés à cet endroit, et non à la déchetterie, comme il le faudrait. Nous en appelons à la responsabilité de tous. Dans pareil cas, la mairie déposera systématiquement une plainte auprès de la gendarmerie qui fera le nécessaire pour tenter d’identifier les fauteurs.

Balayage et entretien des trottoirs et caniveaux

Concernant les propriétés jouxtant les voies communales, chacun est tenu de balayer le trottoir (si celui-ci est goudronné) ainsi que le caniveau dans toute sa largeur et sur toute sa longueur devant leur immeuble bâti ou non bâti. Le balayage est une charge incombant au propriétaire, à son représentant ou à son locataire. Les résidus du balayage doivent être impérativement mis dans des sacs poubelle.

Test de sirène en fonction à partir d’octobre 2014

A partir du mois d’octobre, la sirène retentira à nouveau tous les premiers mercredis du mois à 11 h 50 pour des essais mensuels.

Ne vous effrayez pas !!!!!

Circulation et stationnement dans les rues du village

De plus en plus de riverains et de services collectifs se plaignent du manque de passage dans certaines voiries communales aussi bien principales que secondaires.

Il est rappelé à tous les habitants que le domaine public, routes ainsi que trottoirs , n’est pas un emplacement de « garage » ou de stationnement continu pour les véhicules.

Nous comptons sur la diligence de vous tous, afin de limiter au maximum le stationnement pendant de longues périodes, sur route et trottoir, et de garer dans la mesure du possible vos véhicules sur votre domaine privé.

Les trottoirs, quand ils existent, sont prévus pour la circulation sécurisée des piétons (ex. personnes âgées, enfants, poussette…). Tout véhicule entravant cet espace, oblige les piétons à se déporter sur la voie de circulation et de ce fait les mets en danger.

De même, les places de retournement doivent rester libres, pour permettre aux véhicules de secours et services divers ; notamment les camions de collecte des ordures ménagères, de pouvoir effectuer des demi-tours sans trop de manœuvres.

Nous comptons sur votre effort à tous.

Merci pour votre compréhension.

Haut de page