Le réseau d’assainissement est communément appelé, à tort, « Tout à l’égout ». Une fois les eaux salies, elles sont rejetées dans le réseau d’assainissement et acheminées à la station d’épuration où elles sont dépolluées avant rejet vers le milieu naturel (rivières, …).

Ce réseau n’est pas destiné à « tout » recevoir : il est destiné à recueillir les eaux sales, mais surtout pas les déchets ! Protéger le réseau d’assainissement n’est pas réservé aux spécialistes.
Tout un chacun doit être conscient de sa responsabilité et de sa contribution possible à la préservation de l’environnement au bénéfice de la qualité de vie et de celle des générations futures.

En effet tout déchet déversé dans les éviers ou dans les WC se retrouve dans les eaux usées.

NE PAS JETER LES LINGETTES AU RÉSEAU

Les lingettes jetées dans les toilettes causent de sérieux dysfonctionnements dans les stations de pompage et d’épuration. Elles bouchent et détériorent les pompes de relèvement, obstruent les grilles des stations et sont parfois à l’origine de pannes et d’interventions onéreuses. Les lingettes sont à jeter dans la poubelle grise.

Aussi, les techniciens du SDEA constatent une augmentation significative des interventions pour dépannages : notamment le débouchage des pompes de refoulement des eaux usées à la station de BINDERNHEIM. « De 17 interventions en 2012, les valeurs sont à la hausse depuis avec 27 interventions en 2013 et jusqu’à environ une intervention par semaine depuis le début de l’année 2014″, (chiffres SDEA) malgré un entretien préventif du réseau.

Trier les déchets doit devenir un geste simple et éco-citoyen qui permettra aux réseaux d’assainissement et aux stations d’épuration de fonctionner correctement et le plus longtemps possible pour le confort de chacun et la préservation du milieu naturel.